Haut
Gauche Centre Centre Centre Centre Centre Centre Centre Centre Droit
Bas

SOS crevasses

Pour les éviter

Comment soigner une crevasse ?

La plupart des crevasses sont dues à une mauvaise position du bébé par rapport à l’aréole (85 %) ou à un problème de succion (15 %), comme par exemple, un frein de langue trop court ou un bébé ne sachant pas placer sa langue.

Commencez par vous assurer que bébé prend correctement le sein. Voir le chapître Prise asymétrique du sein dans notre dossier Tétée Interactive

Vous pouvez favoriser la cicatrisation par l’une ou l’autre des deux méthodes :

Cicatrisation en milieu humide

elle est plus efficace qu’en milieu sec (car on évite la formation de croûtes). Attention, cependant, à ne pas utiliser en cas de mycose (à cause de la macération). D’autre part son efficacité est certes remarquable avec du colostrum, mais moins avec le lait mature.

Pour cela faire un pansement au lait maternel : imbibez une compresse de lait maternel (de fin de tétée), la placez sur le mamelon et fermer avec un film alimentaire (type scel-o-frais).

Changer le pansement dès qu’il est sec ou à chaque tétée. Le lait maternel est un très bon cicatrisant et désinfectant et la plaie va ainsi se refermer progressivement sans formation de croûtes.

Cicatrisation en milieu sec

C’est une méthode qui a fait ses preuves auprès de nombreuses mamans.

Utiliser une crème à la lanoline purifiée :

(les trois premières crèmes peuvent être commandées en pharmacie).

En mettre une petite quantité sur la crevasse pour accélérer la guérison, autant de fois que nécessaire.

Laissez vos seins à l’air, le plus possible.

Ces crèmes n’ont pas besoin d’être enlevées avant d’allaiter bébé.

Ne multipliez pas les essais. Choisissez une méthode et gardez là pendant 3 ou 4 jours au moins, pour pouvoir juger de son efficacité. Le pansement au lait maternel donne de bons résultats avec le colostrum (ou à défaut avec le lait de fin de tétée) et il est facile à mettre en œuvre.

Pour se soulager

Variez les positions de bébé au sein. Cela peut permettre au bébé d’appuyer sur d’autres parties du mamelon et ainsi de diminuer l’intensité de la douleur. avant la tétée, on peut mettre des glaçons sur la partie douloureuse et prendre ce que votre médecin vous a prescrit contre la douleur.

L’utilisation de téterelles en silicone, lors des tétées, peut vous soulager le temps de la guérison. Choisissez les bien souples, et à votre taille. Dès que la douleur s’estompe, essayez de vous en passer progressivement.

L’utilisation passagère de coques, peut protéger le mamelon endommagé du frottement des habits (selon votre sensibilité). Pensez à vider les coques de leur lait et à les laver toutes les 24h.

Dans les cas extrêmes, si cela ne suffit pas, laissez votre mamelon au repos complet (sans tétées), pendant 6 à 12 heures. Essayez alors de faire sortir le lait (si vous en éprouvez le besoin), par la méthode qui vous convient le mieux (extraction manuelle, massage, tire lait ...).

Recherchez la compagnie de personnes vous soutenant : proches, mamans ayant allaité, associations ... la douleur pouvant être très vive.

En cas de difficultés persistantes, n’hésitez pas à consulter un spécialiste en allaitement.

Pour vous aider : comprendre le siège de la crevasse.

Crevasse de la partie supérieure du mamelon

Mauvaise position du bébé avec tête en hyperextension, son menton touche le sein, la gencive supérieure frotte et tire sur le mamelon. Le bébé est placé trop bas.

Crevasse supérieure
Crevasse sur la partie inférieure du mamelon

Mauvaise position du bébé, tête en hyperflexion, nez trop enfoui. Il est placé trop haut, ou bien sa lèvre inférieure n’est pas éversée.

Crevasse inférieure
Crevasse horizontale au centre du mamelon.

Prise insuffisante du mamelon, le bébé l’écrase entre sa langue et son palais, en fin de tétée, le mamelon est tout aplati avec souvent une crevasse de la partie supérieure du mamelon.

Crevasse horizontale
Abrasion du mamelon

Trouble de la succion entraînant le frottement de la langue contre le mamelon.

Abrasion du mamelon
Crevasse à la jonction mamelon-aréole.

Prise trop superficielle.

Le bébé pince le mamelon.

Confusion sein-tétine.

Crevasse mamelon-aréole

Réagir à cet article.

Page mise à jour le 07/11/2009

visites depuis le 01/01/2007