Haut
Gauche Centre Centre Centre Centre Centre Centre Centre Centre Droit
Bas

Douleurs, sensibilité anormale

 

Non, il n'est pas "normal" d'avoir mal pendant l'allaitement!


Trop souvent , si une maman a mal alors qu'elle allaite, il lui est répondu que c'est normal, que tout le monde passe par là.....or, non, ce n'est strictement pas normal!

Bien sûr et tant mieux, de nombreuses mamans allaitent longtemps sans soucis!

Il faut toujours chercher une cause aux douleurs, sans attendre.

Nous allons tenter dans ce dossier de lister les causes possibles...et leurs solutions bien sur, en détaillant plus certaines causes dans des dossiers spécifiques (engorgement candidose, mastite, crevasses , canal bouché, vasospasme...)

 

Pourquoi les mamelons sont-ils sensibles?

L'épiderme (la peau) recouvrant les aréoles et les mamelons est le plus fin de tout l'organisme.

Il ressemble beaucoup à celui de vos lèvres.

Le fait que ce soit de l'épiderme "simple" explique pourquoi il est complètement inutile voire dangereux de "tanner" la peau des mamelons avant l'acouchement.Au niveau de la sensibilité pour la bouche de bébé, ce serait une catastrophe.

Vous n'auriez certainement pas l'idée de "tanner" la peau de vos lèvres, pour affronter le froid par exemple.Les lèvres aussi d'ailleurs peuvent subir des gerçures, des crevasses...

Cette peau si fine peut être atteinte par toutes les affections dermatologiques que vous pouvez avoir à d'autres endroits de la surface cutanée.

Cette peau si fine est soumise à la force de succion du bébé, il est primordial que le contact soit le moins traumatisant possible.

Donc il ne doit il y avoir aucune traction, bébé doit être exactement bien placé.

-Aucune mesure autre qu'une bonne position du bébé au sein dès la première tétée n'a fait la preuve de son efficacité pour éviter les mamelons douloureux-*

Bébé pour bien extraire le lait doit mettre sa langue sous le mamelon, sur sa gencive inférieure, le contact est beaucoup plus doux que celui des gencives. Bébé doit donc avoir sa langue sous le mamelon, son palais "au-dessus". Ainsi le mamelon n'est en contact qu'avec des muqueuses épaisses.

Il est nécessaire de faire observer une tétée par un professionnel formé pour détecter des causes plus spécifiques qui peuvent entrainer des problèmes de succion chez un bébé malgré tout bien positionné.

Dans ces derniers cas, il y a non seulement des douleurs chez la maman, mais aussi des soucis chez le bébé (pleurs, mauvais transfert de lait....)

(voir notre dossier Tétée interactive)

 

Douleurs avec lésions visibles

-Les causes les plus fréquentes de douleurs sont les crevasses.

Ce sont des effractions cutanées, des plaies "simples" .

C'est leur localisation et le fait qu'elles soient très souvent en contact avec la bouche de votre bébé qui posent problème.

-L'eczema peut aussi se localiser à ces endroits. Il faut éviter toute application de produit, un simple lavage quotidien à l'eau suffit. Du lait de fin de tétée et/ou une pommade type Lansinoh ou Castor Equi peuvent bien entendu être utilisés. Des lésions d'eczéma peuvent bien sur à elles seules occasionner des crevasses.

-Des lésions blanchâtres, une desquamation (la peau "pèle"), des démangeaisons, peuvent évoquer une mycose, des "boutons" blancs peuvent évoquer une infection à staphylocoque.

-Une douleur très localisée, associée à une petite masse ferme, sensible, parfois rouge, sur le trajet d'un canl lactifère, peut évoquer un canal lactifère bouché, surtout si vous voyez à l'extrémité du mamelon une sorte d'ampoule (qui correspond à l'obstruction d'un pore par du lait coagulé)

-Des douleurs localisées associées à une zone dure, sensible, avec éventuellement un oedème de l'aréole évoquent un engorgement.

-Des douleurs associées à une zone indurée, voire chaude ou rouge d'une partie ou de la totalité d'un sein évoque bien sûr une mastite, mais dans ce cas il y a des signes généraux (fièvre...), qui sont parfois au premeier plan ,devant la douleur, évoquant plutôt un syndrome grippal.

En cette période d'épidémie grippale tout syndrome dit grippal avec des signes locaux au niveau du sein doit être considéré comme une mastite.

 -Une autre cause possible de violentes douleurs, avec un mamelon qui devient blanc violacé est le vasospasme du mamelon. Il s'agit plus ou moins d'une intolérance au froid, il faut donc dans ce cas favoriser l'application de chaleur. Dans ce cas, la maman ressentira le même type de douleur au moindre courant d’air, en sortant de la douche par exemple, ou en se déshabillant dans une pièce un peu fraîche. La douleur arrivera le plus souvent en fin de tétée, lorsque le mamelon sort de la bouche du bébé. Toutes les mesures qui protègeront le sein du froid seront alors utiles : l'application de chaleur, des vêtements « limitant les courants d’air »

 

Douleurs sans lésions visibles

Là, c'est plus le type de la douleur, sa localisation, sa survenue par rapport aux tétées, qui peuvent orienter le diagnostic.

La candidose des canaux lactifères se présente souvent comme des douleurs importantes sans lésions visibles, ni chez maman, ni chez bébé.

Toute douleur persistante malgré un bonne position du bébé doit être considérée comme une surinfection, les plus fréquentes étant par le candida ou le staphylocoque.

A noter des causes plus "normales" d'hypersensibilité des mamelons, que sont un état de grossesse, ou le "retour de couches" et les périodes prémenstruelles ensuite.

*Résultat d'une méta analyse c'est à dire la compilation des dernières études scientifiques sur les innombrables méthodes proposées pour prévenir les douleurs des mamelons.

Cliquer ici pour nous contacter.

Page mise à jour le 18/06/2014

visites depuis le 18/10/2009